Eurafrica Sahel Sahel Actualites

Au moins 11 tués dans des affrontements nord du Mali

imgAu moins 11 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans de nouvelles violences qui ont éclaté au cours du week-end dans le nord du Mali, des sources locales.

Des affrontements ont éclaté entre Gatia, un groupe d’auto-défense pro-gouvernementale, et Ganda Izo, un groupe près de Tinhabou, le nord du Mali a déclaré à défendre les groupes sédentaires et semi-nomades, Yehia Tandina, chef de la station de télévision publique régionale ORTM, dit Anadolu Agency dimanche soir.

Tandina a déclaré que les affrontements ont tué huit personnes sur le côté de Ganda Izo, sans donner plus de détails sur la cause des combats.

Sources des deux groupes ont donné des versions différentes des faits. Chaque côté a accusé l’autre de les attaquer en premier.

Un fonctionnaire de Gatia, qui a parlé sous couvert d’anonymat pour des raisons de sécurité, a déclaré à l’Agence Anadolu que son groupe a été attaqué par des Peuls armés près de Tinhabou.

Une source de la Ganda Izo, parlant également sous couvert d’anonymat, a déclaré à l’Agence Anadolu que le Gatia pris en embuscade son premier groupe.

Un autre incident a eu lieu à Tankademi près de la frontière du Mali avec le Niger, où des hommes armés non identifiés ont attaqué une position de la coordination du mouvement de l’Azawad (CMA), Moussa Ag Acharatmane, porte-parole du groupe a déclaré à l’Agence Anadolu.

“Nos troupes ont répondu à l’attaque, tuant trois et plusieurs blessés parmi les assaillants”, a déclaré Acharatmane.

La violence a éclaté dans le nord du pays en 2012 suite à une tentative de coup d’Etat manqué et une rébellion touareg qui a permis aux militants d’Al-Qaïda liés à prendre sur la moitié nord du pays.

Related Posts