Eurafrica Sahel Sahel Actualites

Mali : trois gendarmes tués dans une embuscade près de Mopti

Trois gendarmes maliens ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi près de Mopti par des jihadistes présumés, selon des sources militaire et policières.

« Trois gendarmes ont été assassinés dans la nuit de mardi à mercredi près de Mopti. Ils étaient en mission », a déclaré une source militaire à Mopti, précisant qu’ils « ont été assassinés par balles ». Confirmant l’information, un responsable de la police locale a affirmé que les trois gendarmes étaient tombés dans une embuscade à une soixantaine de kilomètres de Mopti.

« Les gendarmes Sidiki Traoré, Tiécoura Dembélé, et Souleymane Sidibé étaient isolés. Ils sont allés dans une zone qui est difficile d’accès », a indiqué cette source policière. « Les terroristes ont tendu une embuscade et ils sont tombés dans l’embuscade », a-t-on ajouté. Selon une autre source policière, « un adjudant » figure parmi les trois gendarmes tués.

IBK rendait peu avant hommage à l’armée malienne

Peu avant cette nouvelle, dans un discours télévisé à l’occasion du 55e anniversaire de l’armée malienne, le président Ibrahim Boubacar Keïta avait rendu hommage à « certains de nos vaillants soldats, certains des dignes fils de notre pays (qui) ont payé de leur vie cet engagement patriotique », assurant que « leur sacrifice ne sera pas vain ».

Le président a dénoncé dans son discours les attaques jihadistes, mais a affirmé que « ce désir effréné de ceux qui s’avèrent être de véritables ennemis de la paix s’est heurté à la détermination des éléments de notre brave armée ».

Related Posts