Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites Sahel Sahel Actualites

Mali : après l’attaque d’Anéfis, la CMA interrompt sa participation au suivi des accords d’Alger

imgLe 15 août, la Gatia avait attaqué la localité d’Anéfis contrôlée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad. Conséquence : la CMA suspend sa participation au processus de pacification.

Cette attaque ne sera pas sans conséquence. Selon les informations recueillies par Jeune Afrique, la Minusma n’a plus aucun doute : c’est bien la Gatia, milice imghad pro-Bamako qui, le 15

août, a attaqué la ville d’Anefis, contrôlée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

C’était la première fois que le cessez-le-feu conclu au mois de juin à Bamako se trouvait rompu. « Au cours des jours précédents, les hommes du Gatia se sont positionnés dans la ville d’Amassine, à 90 km de Kidal, puis ont foncé en direction d’Anefis, qui est une position stratégique. Pour nous, aucun doute, c’est le Gatia qui a attaqué le premier », glisse une source au sein du service de renseignements de la Minusma. Ce qui est moins clair, c’est la raison de cette offensive.

Related Posts