Eurafrica Featured

Aérien : Emirates capitalise sur le hub de Dubaï, l’Afrique reste stratégique

La demande croissante sur le continent et le déclin de South African Airways soulèvent de nouvelles opportunités pour la compagnie du Golfe, qui a restauré l’intégralité de son réseau africain pré-Covid.

Avec un fort rebond de la demande en 2021-2022, des lignes africaines intégralement rouvertes depuis le mois de février et une ambition d’accélérer sur le continent, Badr Abbas, vice-président senior en charge des opérations commerciales en Afrique pour Emirates, se veut à la fois positif et offensif.

« L’Afrique a représenté 8 % de nos revenus de l’année 2021-2022 [de 18,1 milliards de dollars (17,15 milliards d’euros), selon les résultats publiés au début de mai], malgré la prolongation des restrictions sur des marchés clés comme l’Afrique du Sud, et nous espérons que cela augmente cette année, avec la levée de ces restrictions », a-t-il assuré à la fin de mai à Jeune Afrique.

Pourvoyeur de connectivité

Alors qu’à l’image de son concurrent direct Qatar Airways, Emirates a construit sa présence sur le continent grâce à la position idéale entre l’Afrique et l’Asie de son hub de Dubaï,

Related Posts