Eurafrica Sahel

RDC: l’ONG Médecins sans frontières arrête son aide à deux centres du Sud-Kivu

Médecins sans frontières interrompt son aide à deux centres de santé à Kimbi et Baraka, dans le Sud-Kivu. Une décision prise après un premier retrait en juillet 2020 d’une grande partie du personnel de l’ONG dans le territoire de Fizi, dans cette même province.

Les humanitaires ont été la cible de plusieurs incidents violents en 2020. Ils ne peuvent plus assurer leur mission, explique Ellen van der Velden, responsable opérationnelle pour MSF :

« MSF a plusieurs structures sanitaires depuis longtemps, mais ces dernières années, surtout cette année, on a été touché par plusieurs incidents de sécurité dans le territoire de Fizi. En plus, il y a une énorme hausse du nombre d’autres incidents auprès différentes ONG. Et bien sûr, la population de cette zone est la plus ciblée, mais quand même les humanitaires ne sont pas épargnés. »
Trop de risques

La responsable trouve cette décision difficile, mais elle n’a plus le choix : « Donc, c’est une décision prise avec beaucoup de difficultés, mais ce n’est plus possible pour nous d’envoyer des équipes comme on l’a fait depuis des années, parce que le risque qu’il y ait un quatrième incident est trop grand. Puis, on espère bien sûr trouver des nouvelles manières de soigner les gens. C’est pour cela que nous appelons toutes les parties à protéger les populations civiles et à respecter l’accès humanitaire ».

Related Posts