Eurafrica Sahel

Mali : neuf soldats maliens de la force conjointe du G5 Sahel tués dans une attaque à la bombe

Neuf soldats maliens de la Force conjointe du G5 Sahel ont été tués ce vendredi après que leur véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé à Boulkessy (région de Mopti), au centre du Mali, selon des sources proches du ministère malien de la Défense.

Ces soldats faisaient partie des forces qui patrouillent à la frontière du Mali avec le Burkina Faso pour prévenir les actes terroristes dans les deux pays, ont indiqué ces sources.

La force anti-djihadiste G5-Sahel doit être composée à terme de 5.000 soldats (déjà mobilisés à hauteur de 80%) issus du Niger, du Mali, du Tchad, de Mauritanie et du Burkina Faso. Elle a été initiée en 2017 par ces pays pour lutter contre les groupes terroristes qui essaiment dans l’ensemble du Sahel.

Related Posts