Eurafrica

Une frappe aérienne américaine en Somalie tue 10 extrémistes al-Shabaab

L’armée américaine a déclaré avoir procédé à une frappe aérienne en Somalie qui a tué 10 membres du groupe extrémiste al-Shaabab.

Le communiqué du US Africa Command indique que la frappe aérienne a eu lieu mercredi près de Dheerow Sanle dans le but de “réduire la liberté de mouvement d’al-Shabab et d’augmenter la pression sur le réseau terroriste”.

Selon le communiqué, aucun civil n’a été blessé ni tué.

Il s’agit de la première frappe aérienne américaine de l’année en Somalie. Les États-Unis ont mené au moins 47 frappes de ce type l’an dernier dans la nation de la Corne de l’Afrique.

Al-Shabaab, qui est lié à Al-Qaïda, continue de contrôler une grande partie des régions centrale et méridionale du pays et effectue des bombardements meurtriers contre des cibles très
médiatisées dans la capitale, Mogadiscio.

Les États-Unis ont fortement augmenté le nombre de frappes aériennes depuis l’entrée en fonction du président Donald Trump.

Related Posts