Eurafrica

Les présidents égyptien et soudanais sont d’accord pour combler les différences

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a accueilli lundi son homologue soudanais Omar al-Bashir pour des négociations au Caire. Les deux hommes se sont engagés à renforcer la coopération après les tensions entre les pays voisins.

La visite de Bashir intervient deux semaines après la réintégration de l’ambassadeur du Soudan au Caire après son rappel à Khartoum en janvier.

Les liens se sont détériorés entre l’Egypte et le Soudan l’année dernière lorsque M. Bashir a accusé les services de renseignement égyptiens de soutenir les forces de l’opposition combattant ses troupes dans les zones de conflit du pays comme le Darfour.

L’administration égyptienne du triangle Halayeb est une pomme de discorde, dans une zone frontalière riche en minerais près de la mer Rouge, que le Soudan revendique comme sienne.

“Nous réitérons les relations fraternelles éternelles et les liens communs qui unissent les deux peuples de la vallée du Nil”, a déclaré Sisi lors d’une conférence de presse télévisée à la suite d’une rencontre avec Bashir.

A son tour, M. Bashir a déclaré que “l’Egypte traverse actuellement une période électorale”, sa délégation “a programmé notre visite pour réitérer notre soutien à la stabilité de l’Egypte et soutenir le président Sisi”.

Related Posts