Eurafrica Sahel

Mali: les 11 militaires retenus en otages ont bien été tués lors d’un raid de l’opération Barkhane

Deux semaines après les faits, le Mali a finalement confirmé, dans un communiqué rendu public, la mort de ses onze militaires détenus par un groupe terroriste et tués le 23 octobre dernier lors d’une opération anti-terroriste de l’armée française dans le cadre de l’opération Barkhane. Le ministre de la Défense malien a confirmé cette information dans un communiqué de presse daté du 31 octobre dernier.

Related Posts