Eurafrica

L’Afrique de l’Ouest réduit ses effectifs militaires en Gambie

Les pays d’Afrique de l’Ouest prévoient de réduire une force militaire qui a assuré le retour à la Gambie du nouveau président Adama Barrow pour prendre le pouvoir, a déclaré le commandant de la force vendredi.

La mission du bloc régional de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) verra une “réduction progressive” en nombre, a déclaré le général sénégalais Ndiaye dans un communiqué publié un jour après que le nouveau dirigeant a rejoint son pays natal.

Barrow a défait la règle de ligne dure de longue date Yahya Jammeh aux scrutins en décembre. Il s’est réfugié au Sénégal voisin le 15 janvier, craignant pour sa sécurité après que Jammeh ait renversé son acceptation du résultat d’élection et a cherché pendant six semaines à accrocher au pouvoir.

Le nouveau leader a été accueilli à la maison par les foules jubilantes jeudi – cinq jours après que Jammeh ait quitté le pays sous la forte pression du bloc régional de 15 nations – alors que la sécurité lourde a été placée par les forces spéciales sénégalaises et nigériennes.

La décision de réduire lentement le déploiement militaire a été motivée par l’arrivée de Barrow et “une évaluation positive de la situation sécuritaire dans le pays”, a déclaré Ndiaye.

Related Posts