Eurafrica

Le président du Burkina Faso s’adresse à la nation après une attaque mortelle 12

Le président du Burkina Faso s’est adressé à la nation après que 12 soldats aient été tués, des bâtiments brûlés et des armes emportées lors d’une attaque sur un camp militaire le vendredi près de la frontière avec le Mali.

Au moins 40 hommes non identifiés lourdement armés, vendredi, ont attaqué la position militaire de Nassoumbou, à 45 km au nord de Djibo et à environ 30 km de la frontière avec le Mali.

“Face à cette nouvelle preuve qui nous est imposée par les forces du mal, la Nation salue le souvenir des braves soldats fauchés par les tirs meurtriers des ennemis de la démocratie”, le président Roch

A déclaré Marc Christian Kaboré.

Il a souligné qu’il s’agira d’une lutte infatigable contre le terrorisme dans le pays et a promis de fortes décisions pour donner confiance et vitalité aux forces armées du Burkina Faso.

Le Président Kabore a appelé tous les citoyens burkinabés à l’unité et à la solidarité avec les soldats pour les aider à assurer la paix et la sécurité essentielles au progrès économique et social du pays.

«Les braves gens du Burkina Faso n’ont jamais reculé devant leurs ennemis», a déclaré le président.

À la suite de l’attaque, le président du Burkina Faso a annulé sa visite officielle à Abuja, au Nigéria, pour assister au 50ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des Cdouas.

Le pays ouest-africain connaît des attaques djihadistes ces dernières années.

Related Posts