Eurafrica

Les djihadistes de Boko Haram tuent cinq au Nigeria

Les djihadistes de Boko Haram ont envahi trois villages du nord-est du Nigeria, tuant cinq personnes et incendiant plusieurs maisons et champs, ont déclaré des résidents jeudi à l’AFP.

Des membres armés du groupe extrémiste se sont rendus mercredi dans les villages de Huyum, Sabongarin Huyum et Wasada en moto, tuant cinq villageois et pillé leurs biens avant de mettre le feu à leurs maisons et fermes, selon des témoins.

«Les hommes armés sont arrivés à 16h00 et pendant quatre heures ils nous ont tous pris en otage», a déclaré Bala Jonah, résident de Huyum.

«Ils ont tué cinq personnes et brûlé nos maisons et nos terres agricoles, juste au moment où nous allions récolter nos récoltes», at-il ajouté.

Des centaines de personnes vivant dans les trois villages ont fui pour la sécurité relative de la ville d’Askira, située à environ 10 km.

Un responsable local du village de Wasada a confirmé le péage.

“Il ne fait aucun doute que les attaques étaient l’œuvre de Boko Haram. Nous avons perdu cinq hommes, nos maisons et notre nourriture », a déclaré le fonctionnaire, sous couvert d’anonymat.

Les nouvelles de l’attaque ont été lentes à émerger en raison de l’infrastructure de télécommunications détruite dans le nord-est du Nigéria, et l’accès restreint.

Les villages que les jihadistes ont pillé étaient situés près de Chibok, où Boko Haram a enlevé plus de 200 écolières il y a deux ans.

Related Posts