Eurafrica

Le gouverneur de la RDC appelle au calme après les affrontements Pygmée-Bantou

imgDes affrontements violents entre pygmées et bantous ont à nouveau éclaté dans le sud-est de la République démocratique du Congo, a déclaré mercredi un gouverneur de la province appelant au calme.

Mais Richard Ngoyi Kitamala, le gouverneur du Tanganyika, a nié les rapports selon lesquels il y avait eu des «meurtres» à Muswaki, à environ 70 km à l’est de la capitale provinciale Kalemie.

Les Pygmées du groupe local Twa se plaignent depuis longtemps d’être marginalisés, exploités et méprisés par les Bantous vivant dans des communautés agricoles de la région, disant qu’ils sont traités comme des citoyens de seconde classe.

“Il ya des affrontements sporadiques entre les Pygmées et les Bantous dans la région”, a déclaré le gouverneur à l’AFP, parlant de Kalemie par téléphone.

Mais il a rejeté comme des «rumeurs» rapporte que les pygmées avaient attaqué un train lié à Kalemie mardi, provoquant une attaque de vengeance mortelle le lendemain par Bantus.

“La situation n’est pas aussi alarmante que beaucoup voudraient croire”, a déclaré Kitamala.

Mercredi, le porte-parole de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo, le colonel Felix-Prosper Basse, a déclaré avoir reçu des informations “non confirmées” selon lesquelles 30 personnes seraient mortes lors d’une attaque organisée par des Pygmées.

Related Posts