Eurafrica

La police kenyane tue 4 extrémistes présumés à la frontière somalienne

Un responsable kenyan dit que des policiers ont tué quatre extrémistes présumés à la frontière somalienne, une région durement touchée par les récentes attaques du groupe extrémiste somalien al-Shabab.

Le coordonnateur régional du Nord-Est, Mohamud Saleh, a déclaré dimanche que la police avait tué les hommes en embusquant samedi un groupe d’environ 20 membres soupçonnés d’une cellule de militants al-Shabab.

Saleh dit que le groupe prétendrait planifier une attaque contre un poste de police.

Il dit que la police a récupéré quatre fusils et des vestes militaires de l’armée somalienne.

Al-Shabab, la filiale d’Al-Qaïda en Afrique de l’Est, a promis de rétribuer le Kenya pour la présence de ses troupes en Somalie.

Le Kenya a déployé des troupes en Somalie en 2011 pour combattre al-Shabab, qui mène une insurrection contre le faible gouvernement somalien soutenu par l’ONU menaçant l’instabilité dans la région.

Related Posts