Eurafrica

20 soldats de LNA morts à Benghazi

Au moins 20 membres de l’Armée nationale libyenne (LNA) ont été tués et 40 blessés dans deux jours de combats dans la ville de Benghazi, dans l’est, a déclaré mercredi un responsable de l’hôpital.

Les affrontements se produisent alors que le LNA, une force loyale au gouvernement oriental du pays, essaie d’étendre son emprise sur la ville portuaire et de déloger les forces islamistes qu’il combat depuis plus de deux ans.

Dirigée par Khalifa Haftar, la LNA a réalisé des gains importants à Benghazi cette année, mais elle reste confrontée à des poches de résistance. Lundi, il a lancé une nouvelle offensive dans les districts de Guwarsha et Ganfouda, en menant des frappes aériennes et en disant qu’il avait fait quelques progrès dans les combats au sol.

Des avions de guerre pouvaient encore être entendus au-dessus de Benghazi mercredi matin, et des ambulances transportant des victimes se précipitaient dans les rues. Des routes ont été fermées menant aux parties occidentales de la ville où les affrontements continuaient.

Au moins sept militants ont été tués à Guwarsha mercredi, a annoncé le porte-parole militaire Fadel Al-Hassi. Les chiffres des blessés antérieurs pour les adversaires du LNA n’étaient pas disponibles.

Mardi, un attentat à la voiture près d’un marché de légumes à l’entrée est de la ville a laissé 14 blessés, a déclaré un autre responsable de l’hôpital.

Related Posts