Eurafrica

Kerry, ministre britannique des Affaires étrangères discute de la Libye

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, organisent une réunion à Londres visant à briser l’impasse politique de la Libye.

Lundi “vient après l’échec du gouvernement libyen soutenu par l’ONU à gagner la légitimité – ou à fonctionner du tout – au milieu d’une profonde fragmentation politique.

Ils sont rejoints par le chef d’un conseil présidé par l’ONU et nommé premier ministre Fayez Serraj et d’autres diplomates. La réunion ministérielle est conçue pour traiter des questions économiques et de sécurité auxquelles le gouvernement doit faire face.

Le gouvernement soutenu par l’ONU n’a pas réussi à obtenir l’approbation du parlement basé à l’est et internationalement reconnu, ce qui est une condition préalable pour assumer le pouvoir. Dans le même temps, Serraj est confronté à un défi d’un premier ministre autoproclamé à Tripoli qui essaie d’établir le contrôle dans le chaotique pays d’Afrique du Nord.

Related Posts