Eurafrica

Kenya: 12 morts dans une attaque extrémiste

Des hommes armés appartenant à un groupe extrémiste ont tué 12 personnes lors d’une attaque visant des non-musulmans dans le nord du comté de Mandera, près de la frontière somalienne, a annoncé mardi un responsable.

Le groupe extrémiste somalien al-Shabaab est soupçonné d’avoir mené une attaque matinale contre la maison d’hôtes Bishaaro, a déclaré Mohamed Saleh, le commandant régional de Mandera.

Les hommes armés ont utilisé des grenades et des engins explosifs improvisés pour pénétrer dans la maison d’hôtes et ont ensuite pris l’assaut avec des fusils, at-il dit.

Al-Shabaab a promis de rétribuer le Kenya pour avoir envoyé des troupes en Somalie depuis 2011 pour combattre les militants, qui mènent une insurrection contre le faible gouvernement de la Somalie, soutenu par l’Occident. Les forces de sécurité kenyanes ont réussi à arrêter la vague d’attaques d’al-Shabab dans les grandes villes du Kenya qui ont tué des centaines.

Cependant, le comté de Mandera demeure une zone volatile. Les militants d’Al-Shabaab ont détourné un bus à Mandera en novembre 2014 et tué 28 non-musulmans à bord. En décembre 2014, ils ont tué 36 ouvriers de carrière. Cette année, six personnes avaient déjà été tuées, en juillet lorsque des hommes armés ont tiré sur des bus et le 6 octobre, quand des hommes armés d’al-Shabaab ont visé un quartier résidentiel plein de non-musulmans.

Related Posts