Eurafrica

Un attentat suicide à Shabaab frappe la base de l’UA en Somalie

Un kamikaze a frappé mardi un véhicule chargé d’explosifs dans une base militaire de l’Union africaine dans le centre de la Somalie, a indiqué un responsable de la sécurité.

L’explosion a été suivie par de lourds tirs à la base djiboutienne dans la ville de Beledweyne.

Le témoin Ismail Mahad a dit avoir vu “des nuages ​​de fumée provoqués par l’explosion” suivis de “l’échange de coups de feu au camp djiboutien”.

“Il y a eu un attentat suicide contre la base militaire djiboutienne à l’ouest de Beledweyne”, a déclaré Abdullah Ibrahim, un responsable de la sécurité locale qui a ajouté que le nombre de victimes n’était pas encore connu.

Le groupe militant Al-Qaïda-lié Shabaab a indiqué, par l’intermédiaire de son organisation de médias de Radio Andalus, qu’il était responsable de l’attaque, prétendant “la mort et les blessures de beaucoup de soldats”.

Le Shabaab, qui lutte pour renverser le gouvernement soutenu par la communauté internationale à Mogadiscio, attaque régulièrement les bases de la Mission de l’UA en Somalie (Amisom) ainsi que les cibles civiles et gouvernementales.

Ces dernières semaines, les troupes éthiopiennes déployées dans la région voisine se sont retirées de certaines de leurs positions, sans explication pour le mouvement des troupes vers Beledweyne, la capitale provinciale.

Chaque fois, les combattants Shabaab réoccupèrent immédiatement les villes abandonnées.

Related Posts