Eurafrica

La Syrie et la Libye en crise

Le président français François Hollande a exprimé ses inquiétudes au sujet de l’escalade de la violence dans la ville syrienne d’Alep et a également discuté des moyens d’aider à promouvoir un accord de paix durable en Libye.

Dans un communiqué de presse publié par son bureau, Hollande a souligné “le risque d’une catastrophe humanitaire majeure alors que les gens sont pris au piège dans le siège d’Alep.”

“La France condamne fermement cette escalade et mobilise le Conseil de sécurité de l’ONU, où chacun doit assumer ses responsabilités”, at-il ajouté.

Après la demande du Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj d’aider à restaurer la stabilité et la sécurité dans le principal exportateur de pétrole du Maghreb, Hollande a discuté avec les ministres des mesures nécessaires pour soutenir les efforts de réconciliation et mettre fin aux conflits dans ce pays.

Le président français a également eu des entretiens sur les récentes attaques terroristes déjouées en France et les moyens d’accroître la vigilance et les mesures de sécurité au milieu de l’alerte terroriste croissante.

Related Posts