Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Kerry en direction de l’Afrique pour des entretiens sur le contre-terrorisme

imgSecrétaire d’Etat John Kerry sera en Afrique du lundi pour des entretiens au Kenya et au Nigeria sur la lutte antiterroriste avant de se rendre en Arabie Saoudite pour discuter du conflit au Yémen.

Kerry première rencontre avec le président kenyan Uhuru Kenyatta sur les questions régionales, y compris les bouleversements dans les pays voisins du Sud-Soudan et de la sécurité en Somalie, où, groupe extrémiste Al-Qaïda lié home-grown al-Shabab continue de lancer des attaques meurtrières dans la capitale.

Lors de sa dernière visite dans la région en mai 2015, Kerry est devenu le premier secrétaire d’Etat à mettre le pied en Somalie deux décennies après soldats américains morts ont été traînés dans les rues de sa capitale, Mogadiscio. Ce fut une visite symbolique pour montrer le soutien pour le gouvernement naissant du pays de la Corne de l’Afrique.

La Somalie est confrontée élections législatives clés le mois prochain et une élection présidentielle en Octobre. Le pays a essayé de reconstruire après avoir établi son premier gouvernement central depuis 1991.

Kerry mardi et mercredi rend ensuite les villes de Sokoto et à Abuja au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique d’environ 160 millions de personnes et l’une de ses plus grandes économies.

Il rencontrera le président Muhammadu Buhari sur la détérioration de l’économie du pays riche en pétrole et ses efforts pour lutter contre la corruption. Kerry se réunira également avec les dirigeants du nord majoritairement musulman du pays, où le groupe extrémiste Boko Haram a été formé il y a plusieurs années et continue de mener des attaques.

Dans un communiqué publié vendredi, Human Rights Watch a exhorté Kerry d’exhorter à nouveau président du Kenya de ne pas fermer le plus grand camp de réfugiés du monde, Dadaab, sans la stabilité en Somalie voisine. Kenyatta a dit que le Kenya va fermer le camp de Dadaab cette année après un quart de siècle, en mettant plus de 300 000 réfugiés somaliens dans les limbes.

Le groupe de l’homme a également exhorté Kerry à la presse au Kenya pour plus de réformes aux forces de police qui ont été accusés de violations généralisées, et d’appuyer sur le Nigeria pour faire des “réformes significatives” à un militaire qui a également été accusé de violations des droits massives, y compris des meurtres.

Related Posts