Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites

Bedoui appelle à Bamako pour mobiliser toutes les capacités pour lutter contre les organisations terroristes

Ministre de l’Intérieur et des pouvoirs locaux Noureddine Bedoui appelé, jeudi à Bamako, pour mobiliser toutes les capacités pour lutter contre les groupes terroristes et d’éliminer les organisations criminelles, qui menacent la sécurité dans la région.

«Nous devons mobiliser toutes nos capacités pour lutter contre les groupes terroristes et éradiquer les organisations criminelles, qui menacent la sécurité de la région», a déclaré Bedoui dans son discours d’ouverture de la 12ème session de l’Algérie-Mali Comité des frontières, qui a co-présidé avec son homologue malien Abdoulaye Idrissa Maiga.

Le ministre a salué la qualité de la coopération bilatérale et régionale entre les deux pays, en particulier au sein de l’Unité de Fusion et de Liaison (UFL) et le Comité d’état-major interarmées (CEMOC).

Bedoui a souligné que les actes de terrorisme, l’immigration clandestine, le trafic de drogue, la contrebande et le trafic d’êtres humains constituent des menaces pour la sécurité des frontières, d’entraver la circulation des personnes et des biens et de paralyser l’économie de la région. ”

“Les groupes terroristes et les organisations criminelles profitent de l’absence d’institutions, l’ouverture des frontières et le mode de vie instable de leurs populations à les influencer par des idéologies extrémistes», a expliqué le ministre.

Il a dit que le renforcement de la sécurité des frontières “ne devrait pas être la seule option pour éradiquer le terrorisme”, ajoutant “la pauvreté, l’exclusion et la marginalisation sont aussi des facteurs alimentant le terrorisme et d’autres formes de criminalité.”

Bedoui a souligné la nécessité pour les deux pays à redoubler d’efforts pour lutter contre la pauvreté et le sous-développement, en particulier dans les régions frontalières conjointes, ce qui est un défi complexe.

Related Posts