Eurafrica

Nigeria accueille le sommet sur Boko Haram

Nigeria était le samedi hébergement pourparlers sur Boko Haram avec des pouvoirs régionaux et occidentaux, que l’ONU a averti des liens des militants au groupe Etat islamique et sa menace pour la sécurité en Afrique.

Les dirigeants du Bénin, du Cameroun, du Tchad et du Niger ont été parmi les délégués, aux côtés du président français François Hollande, et des diplomates de haut rang des États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Union européenne.

Nigeria cherche une coopération plus étroite militaire pour mettre fin à près de sept ans de violence dans le nord-est à distance, qui a laissé au moins 20 000 morts et déplacé plus de 2,6 millions de personnes.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a déclaré vendredi les pourparlers devraient aider à développer «une stratégie globale pour faire face aux gouvernance, la sécurité, le développement, les dimensions socio-économiques et humanitaires de la crise”.

Mais il a également exprimé sa «profonde inquiétude» à la menace de Boko Haram à la sécurité en Afrique occidentale et centrale et “alarme à … liens avec l’Etat islamique” groupe en Syrie et en Irak.

Related Posts