Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Au moins 100 000 personnes déplacées au Darfour cette année

Au moins 100 000 personnes ont été chassées de leurs foyers dans une recrudescence des combats depuis Janvier dans la région du Darfour au Soudan, le chef de maintien de la paix de l’ONU a déclaré mercredi.

“Les affrontements et les bombardements aériens poursuivent actuellement” dans le bastion rebelle de Jebel Marra, Hervé Ladsous, le sous-secrétaire général pour les opérations de maintien de la paix, a déclaré au Conseil de sécurité.

Environ 103 000 personnes ont cherché refuge dans quatre camps mis en place par la mission conjointe ONU-Union africaine MINUAD au Darfour, at-il dit.

Ladsous a cité les agences humanitaires comme disant qu’au moins 138 000 personnes avaient été en fuite depuis la mi-Janvier.

Les restrictions imposées par le gouvernement soudanais pour aider les organismes et à la mission de la MINUAD, il était difficile d’être précis dans l’évaluation du nombre de personnes déplacées dans les récents combats, at-il dit.

Jebel Marra se trouve au cœur de la région du Darfour et est un bastion de l’Armée de libération du Soudan de rebelles commandés par Abdulwahid Nur (SLA-AW).

Ambassadeur Omar Dahab Fadl Soudan a contesté les rapports des mouvements à grande échelle de civils, en disant “grand nombre” de personnes déplacées avaient réussi à retourner dans leurs villages au Darfour et ont été de plus en plus leurs récoltes.

“Les préparatifs sont en cours pour le retour de 100 000 personnes déplacées [de personnes déplacées] à leurs villages à l’est et à l’ouest du Darfour”, l’ambassadeur a dit au Conseil.

L’envoyé de Khartoum a insisté pour que l’armée soudanaise répondait aux attaques de la SLA-AW et avait réussi à rétablir la sécurité dans la région, avec des routes maintenant ouvertes aux civils.

Related Posts