Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites

Libye: des installations petrolieres en feu apres une attaque de l’El

imgDes réservoirs de pétrole étaient en feu jeudi dans le nord de la Libye après une nouvelle attaque lancée par des jihadistes pour prendre le contrôle de sites pétroliers.

Des combattants du groupe Etat islamique (EI) ont attaqué à l’aube des réservoirs à Ras Lanouf, au coeur du “Croissant pétrolier” de la Libye, à environ 650 km à l’est de Tripoli, ont annoncé la compagnie nationale de pétrole (NOC) et des médias.

“Des réservoirs remplis de brut ont pris feu (…) Plusieurs tours électriques et des lignes haute tension qui alimentent les quartiers résidentiels et la zone industrielle” se sont effondrées, a indiqué la NOC, basée à Tripoli.

“La situation à Ras Lanouf est catastrophique sur le plan environnemental”, a-t-elle ajouté.

Cette nouvelle attaque intervient deux jours après l’annonce de la formation d’un gouvernement d’union nationale, une avancée prévue dans le plan de l’ONU pour sortir le pays du chaos dans lequel il est plongé depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

La communauté internationale exhorte les deux camps rivaux à s’entendre afin de mieux lutter contre l’EI, qui contrôle la ville de Syrte et ses alentours. Il compterait environ 3.000 combattants dans le pays, selon Paris.

L’émissaire de l’ONU, Martin Kobler, a de nouveau insisté jeudi sur “l’urgence” de faire avancer ce processus politique car, “une fois de plus, une attaque terroriste a visé les ressources de la Libye”.

En ciblant Ras Lanuf, “Daech (acronyme arabe de l’EI) détruit la possibilité d’une renaissance économique de la Libye”, a par ailleurs accusé Peter Millet, ambassadeur du Royaume Uni en Libye.

Mohamad al-Manfi, porte-parole de la NOC basée dans l’est du pays, a indiqué à l’AFP que l’EI avait “lancé des roquettes contre les réservoirs pétroliers de la compagnie Harouge”. Deux d’entre eux “sont en feu”, selon lui.

Aucune revendication de l’attaque n’a été faite dans l’immédiat.

Les réservoirs de Harouge (ex-Veba Oil) sont situé à 9 km du port de Ras Lanouf, à l’intérieur des terres. Trois pipelines principaux alimentent les 13 réservoirs, d’une capacité de 6,5 millions de barils, selon le site de la compagnie.

Related Posts