Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

”Des milliers de civils peuvent être affectées par de nouveaux affrontements au Darfour: l’ONU

Khartoum – Des milliers de civils dans une zone éloignée de la guerre touchée du Darfour au Soudan pourrait être affectée par de nouveaux combats entre les forces rebelles et à proximité, l’Organisation des Nations Unies a déclaré mardi lors d’affrontements en cours.

Les troupes gouvernementales et les rebelles ont été battent autour de la région montagneuse de Jebel Marra chevauchants centrale, Darfour Sud et Nord-Unis qui est considéré comme un bastion pour les insurgés qui luttent contre le président Omar el-Béchir depuis 2003.

“Des milliers de personnes vivent dans cette partie reculée du Darfour, et la protection des hommes, des femmes et des enfants est une priorité absolue dans le chaos des combats qui pourrait conduire à des déplacements importants de communautés entières”, a déclaré Ivo Freijsen, la tête du Soudan du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

“L’impact sur les civils de la poursuite des hostilités qui sont signalées dans le Jebel Marra entre les forces gouvernementales et les rebelles ne peuvent être d’une importance primordiale à la communauté humanitaire ici», at-il dit dans un communiqué.

Les affrontements viennent malgré Bashir – qui est recherché pour crimes de guerre les charges liées au Darfour – annonçant une prolongation d’un mois pour un cessez-le-il déclaré en Septembre couvrant Darfour ainsi que les Etats du Sud Kordofan et du Nil Bleu, où il fait face à des insurrections distinctes.

La mission de paix ONU-Union africaine au Darfour (MINUAD) a déclaré dans un communiqué publié mardi qu’il “reçoit toujours des rapports de la poursuite des combats entre les deux parties dans le centre du Darfour”.

“Les combats auraient abouti à un nombre indéterminé de victimes des deux côtés,” il a dit, ajoutant qu’il avait également reçu des rapports que les maisons avaient été détruites dans les affrontements.

Il a déclaré qu’il avait également reçu des rapports que les avions de gouvernement avait largué des bombes au nord d’une base de la MINUAD dans la ville de Jebel Marra Nertiti samedi et dimanche “conduisant à des pertes indéterminés».

Related Posts