Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Rebelles de la RDC attaquent les Casques bleus

imgKinshasa – Au moins 25 personnes ont été tuées – dont sept civils massacrés à coups – dans une attaque pendant la nuit par les rebelles ougandais dans une ville de l’est de la République démocratique du Congo, selon l’armée congolaise.

Les affrontements ont éclaté à Eringeti, à 55 km au nord de la plate-forme régionale de Beni, lorsque les rebelles, connus sous le nom des Forces démocratiques alliées (ADF), ont attaqué un quartier général militaire, le dimanche, selon le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et Droits de l’homme.

Quatre soldats congolais et au moins 14 rebelles ont été tués dans les affrontements, tandis que sept civils ont été tués à coups de machettes quand un hôpital a été attaqué, selon le porte-parole de la mission de l’ONU en RDC Félix Basse.

Les pertes inclus un gardien de la paix de l’ONU, a déclaré l’armée qui, en collaboration avec les forces de l’ONU, a repris son opération contre l’ADF qui a été lancé en Décembre ici 2014.

Les rebelles “ont attaqué nos positions à Eringeti et nous les avons repoussés toute la nuit”, a déclaré le Lieutenant Mak Hazukay, un porte-parole de l’armée congolaise dans la région.

Les rebelles ont joué un rôle actif dans la région boisée depuis qu’il a été chassé de leur patrie en 1995.

Le groupe est apparu la première fois en Ouganda dans le but de renverser le président Yoweri Museveni et a été accusé d’une série de meurtres qui ont coûté la vie de plus de 450 civils depuis Octobre ici 2014.

Related Posts