Eurafrica

ONU: le Soudan du Sud un accord de paix progresse lentement

New York – Un accord de paix signé en Août par les dirigeants ennemies du Soudan du Sud est à “un moment critique” avec les violations répétées par les deux parties dans plusieurs régions du pays, le chef de la paix de l’ONU a déclaré mercredi.

Hervé Ladsous a dit au Conseil de sécurité que la mise en œuvre de l’accord “progresse lentement et avec de sérieuses difficultés,” que les deux parties continuent de se battre pour essayer d’améliorer leurs positions militaires.

Il a exhorté le Conseil et les principaux acteurs internationaux “à investir politiquement en soutenant le décollage de la transition” en soutenant des institutions clés dans l’accord de paix pour superviser sa mise en œuvre, assurer la sécurité, et de coordonner le mouvement des forces autorisé à rester dans la capitale , Juba.

Sinon, Ladsous a mis en garde, “les progrès réalisés pourraient être perdus.”

Sud-Soudan a été en guerre depuis Décembre 2013, les forces gouvernementales fidèles au président Salva Kiir, un Dinka ethnique, les rebelles de combat dirigée par son ancien adjoint, Riek Machar, un Nuer. Les combats, qui a souvent été le long des lignes ethniques, a tué des dizaines de milliers de personnes, déplacé plus de deux millions, et créé une crise humanitaire.

Ambassadeur de l’ONU Francis Deng Mading du Soudan du Sud a réaffirmé l’engagement du gouvernement à mettre en œuvre l’accord de paix.

Related Posts