Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Les combats entre armée et les rebelles tue 30 en RDC

Beni – Les combats entre l’armée congolaise et un groupe rebelle ougandais a revendiqué environ 30 vies, un militant des droits humains, a déclaré lundi.

Les victimes comprenaient 14 membres du groupe de rebelles des Forces démocratiques alliées (liste ADF), huit soldats et sept civils, a déclaré Omar Kavota du Centre pour la promotion de la paix et les droits de l’homme.

Il a dit un gardien de la paix des Nations Unies a également été tué, mais il n’y avait pas de confirmation immédiate de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo.

Les combats ont eu lieu dans Eringeti près de Beni à l’est. L’ADF a massacré des centaines de civils dans la région l’année dernière.

Kavota déclaré que les rebelles ont attaqué le village et a fixé un centre de santé sur le feu. L’armée a pris le contrôle de Eringeti lundi, après que la plupart de ses habitants avaient fui.

L’armée a lancé une offensive en Janvier 2014 contre l’islamiste ADF, qui a été fondée en 1995 en Ouganda et plus tard à la RDC.

Des dizaines de groupes armés sont restés actifs dans l’est de la RDC depuis 1996-2003 guerres du pays, déclenchées par plus d’un million de Rwandais inondations dans la région après le génocide rwandais de 1994.

Related Posts