Eurafrica

Burundi opposition appelle à président à démissionner

Kigali – La paix ne retourner au Burundi si le Président Pierre Nkurunziza étapes vers le bas et respecte la limite de deux mandats présidentiels, principal parti d’opposition du pays a déclaré vendredi.

L’opposition est prête à parler mais seulement si de nouvelles élections sont organisées sans Nkurunziza prendre part, a déclaré Leonard Nyangoma le président de la CNARED (Conseil national pour la restauration des Accords d’Arusha et de l’Etat de droit) coalition qui a été mis en place pour opposer à la troisième mandat de

président.

“Nous sommes prêts à discuter, mais notre position est connue,” il a dit dpa.

“Nkurunziza ne devrait pas se imposer à Burundais.”

Le Burundi a été frappé par la violence depuis Avril quand Nkurunziza a dit qu’il allait briguer un troisième mandat en dépit d’une limite constitutionnelle de deux mandats.

Nkurunziza a continué à défier les manifestations violentes de gagner une élection Juillet qui a été boycotté par l’opposition.

Abraham Nimubona, qui est arrivé au Rwanda le jeudi soir après avoir fui la violence au Burundi, a déclaré qu’il avait vu “de nombreux cadavres” avant de quitter.

Related Posts