Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

L’ONU l’envoi de troupes supplémentaires, la police de la République centrafricaine

New York – La mission de maintien de la paix des Nations Unies en République centrafricaine est l’ajout de centaines de soldats et de la police avant les élections du mois prochain, mais leur arrivée est prévue pour être trop tard pour la visite de François dans le pays violent.

Un responsable de l’ONU a déclaré mardi la mission et le Vatican discutent de la sécurité en République centrafricaine, où une flambée récente des meurtres forcé les élections d’être retardé d’Octobre.

Même avec plus de 11 000 soldats et policiers de l’ONU dans le pays, la protection du pape sera un défi majeur pour la sécurité que la violence entre chrétiens et musulmans se poursuit dans la capitale, Bangui, et ailleurs.

Dans une déclaration séparée, le mardi, l’ONU a annoncé qu’un soldat de la paix du Cameroun avait été tué après que des combattants confrontés les membres de la force de l’ONU à un barrage dans la ville de Batangafo.

Le pape est en visite dans trois pays africains du 25 Novembre au 30 Novembre, dont le Kenya et l’Ouganda. Plus tôt ce mois-ci, il a reconnu les risques de venir à la République centrafricaine, mais a dit qu’il veut promouvoir la miséricorde dans la «nation affligés et tourmentés.”

Le responsable de l’ONU a déclaré mardi les troupes et la police entrants supplémentaires font partie de la force autorisé de la mission de paix, dont un peu plus d’un an après son arrivée dans le pays est à 87 pour cent de toute sa force.

Le fonctionnaire a déclaré le département de maintien de la paix de l’ONU envisage également de déployer des unités provenant d’autres missions de paix pour aider à la sécurité pour les élections, qui commencent le 27 Décembre.

Related Posts