Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites

Cour reporte le procès de Moubarak finale

La cour supérieure de l’Egypte jeudi a reporté le procès final de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak sur le meurtre de manifestants pendant le soulèvement de 2011 qui a terminé sa règle des 30 ans.

La Cour de cassation a ajourné deuxième et dernière révision du procès de Moubarak jusqu’au 21 Janvier et a ordonné qu’il soit déplacé de l’immeuble Haute Cour dans le centre du Caire à un “endroit approprié”.

De nombreux essais de haut niveau ont eu lieu à l’Académie de police lourdement fortifiée du Caire depuis le soulèvement de 2011. Le tribunal n’a pas précisé où il serait déplacer le procès.

Moubarak, 87 ans, a été condamné à la prison à vie en 2012 pour complot visant à assassiner 239 manifestants, semant le chaos et créer un vide de sécurité au cours d’une révolte de 18 jours qui a débuté en Janvier 2011, mais un nouveau procès a été ordonné en appel.

Dans ce nouveau procès, un tribunal égyptien en Novembre abandonné son affaire contre lui, mais les procureurs appel.

Chiffres ère Moubarak sont lentement effacées des charges et une série de lois limitant les libertés politiques ont soulevé des craintes que l’ancienne direction regagnent influence.

Beaucoup d’Egyptiens qui ont vécu la règle de Moubarak considèrent comme une période de l’autocratie et le capitalisme de copinage. Son renversement mené à la première élection libre de l’Egypte, qui a rapporté le président islamiste Mohamed Morsi.

Mais Morsi a duré seulement un an en fonction après des protestations de masse contre son régime en 2013 a incité alors chef militaire Abdel Fattah al-Sisi à prendre le pouvoir. Sisi a continué à gagner une élection présidentielle l’année dernière.

Depuis, il a réprimé Morsi et son Frères musulmans et des milliers de partisans des Frères ont été emprisonnés.

Related Posts