Eurafrica

Chef de l’ONU veut pourparlers sur le Sahara occidental bientôt

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, a appelé mercredi à des négociations dans les mois à venir pour régler le conflit gelé sur le Sahara occidental, au centre de tensions entre le Maroc et les pays africains.

“Ce conflit doit être mis fin si les gens de la région sont pour répondre à leurs défis communs et de réaliser leur plein potentiel», a déclaré M. Ban dans un communiqué.

Le chef de l’ONU a dit qu’il avait demandé à son envoyé Christopher Ross à intensifier leurs efforts pour mettre le Maroc et le Front Polisario soutenu par l’Algérie à la table.

“Je demande instamment à toutes les parties concernées dans la région et au sein de la communauté internationale plus large pour profiter de l’intensification de mon envoyé personnel efforts pour faciliter le lancement de véritables négociations dans les prochains mois”, at-il dit.

L’Organisation des Nations Unies a essayé de négocier un règlement pour le Sahara occidental depuis 1991, après un cessez-le feu a été conclu pour mettre fin à une guerre qui a éclaté lorsque le Maroc a envoyé des troupes à l’ancien territoire espagnol en 1975.

M. Ban a déclaré que, après 40 ans, la situation au Sahara occidental “est de plus en plus alarmante.”

Peuple sahraoui locaux font campagne pour le droit à l’autodétermination, mais le Maroc considère le territoire comme une partie du royaume et insiste pour que sa souveraineté ne peut être contestée.

Les Sahraouis ont une demande de longue date d’un référendum qui se tiendra le statut d’État.

Related Posts