Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Les médiateurs tentent de relancer les pourparlers de crise du Burundi

Nairobi – le ministre de la Défense de l’Ouganda est au Burundi dans la dernière tentative de relancer les pourparlers de paix entre factions rivales dans le pays pauvre d’Afrique centrale, les responsables présidentielles déclaré jeudi.

Le Burundi a été secouée par des violences liées à la candidature réussie mais contestée du président Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat.

Les opposants ont dit sa réélection a violé les termes d’un accord de paix qui a ouvert la voie pour mettre fin à une guerre civile de 13 ans en 2006.

Chefs d’Etat régionaux nommés Ouganda en Juillet à diriger les efforts pour mettre fin à des mois d’agitation, mais les tentatives de négocier un accord ont fait peu de progrès.

Le ministre ougandais de la Défense Crispus Kiyonga est arrivé dans la capitale du Burundi Bujumbura mercredi, présidentiel responsable de la communication du Burundi Willy Nyamitwe dit.

‘Ça ne sera pas facile’

“Il a rencontré les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale,” at-il ajouté.

Plusieurs cycle de négociations antérieures, la médiation de l’Organisation des Nations Unies, n’a pas réussi à résoudre la crise politique au Burundi.

“Il ne sera pas facile,” un diplomate à Bujumbura dit, demandant de ne pas être nommé. “Le médiateur est arrivé avec la délicate mission de faire revivre les pourparlers .. pour essayer de convaincre le gouvernement d’asseoir à la même table que l’opposition.”

Les tensions sont fortes. Richard Sezibera, secrétaire général de la Communauté est-africaine (EAC), le bloc régional de cinq nations, a été “poussé sans ménagement” par un garde comme il est allé dans le Sénat, un autre diplomate.

Related Posts