Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites

Maroc rompt une autre cellule ISIS

Vente – Les autorités marocaines ont annoncé lundi qu’ils avaient démantelé une cellule de planification de militante pour créer un Etat islamique (ISIS) affilié, saisissant des armes et du matériel de fabrication de bombes dans des raids sur leurs cachettes.

La cellule est la dernière d’une série de groupes radicaux Maroc affirme qu’il a découvert. Le groupe opérait dans la ville du sud d’Essaouira et la ville centrale de Sidi Allal Al-Bahraoui.

Dans les bureaux du Central Bureau of Investigation Judiciaire (BCIJ), les journalistes ont été présentés armes, de munitions, de pistolets paralysants, des épées et des matériaux à la bombe saisis de cachettes. BCIJ est la partie judiciaire du service de renseignement intérieur marocain.

Les cinq membres du groupe avaient fait allégeance à ISIS, et prévu de créer une émanation locale, appelé les soldats califat au Maroc, à la tête du bureau de Abdelhak Khayyam dit.

Le nom du groupe est inspiré du groupe algérien des soldats califat, une faction dissidente d’Al-Qaïda qui avait déclaré allégeance à ISIS l’année dernière avant enlèvement et la décapitation d’un touriste français.

“Les armes sont venus au Maroc à travers les frontières orientales avec l’Algérie”, a déclaré Khayyam.

Des centaines de combattants en provenance du Maroc et d’autres pays du Maghreb comme la Tunisie et l’Algérie ont uni leurs forces militantes islamistes dans la guerre de Syrie. Certains menacent de revenir et créer un nouveau ailes djihadistes dans leur pays d’origine, disent les experts de sécurité.

Related Posts