Afrique Centrale Afrique Centrale Actualites Eurafrica

Nigeria: l’armée dit avoir sauvé 241 femmes et enfants de Boko Haram

imgL’armée nigériane a affirmé mercredi avoir sauvé 241 femmes et enfants au cours d’opérations contre les insurgés du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays.

Les femmes et les enfants ont été recueillis mardi alors que des soldats vidaient ce que l’armée a assuré être des “camps de terroristes” près de Banki dans l’Etat de Borno.

Selon Amnesty International, Boko Haram a enlevé au moins 2.000 femmes et filles au Nigeria depuis janvier 2014.

Quarante-trois personnes suspectées d’être des combattants de Boko Haram, dont un commandant régional, ont également été arrêtées dans les opérations de mardi, a annoncé le porte-parole de l’armée nigériane, Sani Usman.

“Le président (Muhammadu) Buhari garantit à tous les Nigérians que les jours de Boko Haram sont comptés”, a tweeté le porte-parole du chef de l’Etat Garba Shehu.

M. Buhari doit se rendre jeudi à l’assemblée générale des Nations-Unies à New York, où il assistera aussi à un sommet anti-terroriste convoqué par le président américain Barack Obama.

La ville de Banki a été occupée par Boko Haram et utilisée comme base arrière pour mener des attaques transfrontalières vers le Cameroun.

Sani Usman a précisé à l’AFP qu’il n’était pas clair si toutes les personnes sauvées avaient été kidnappées par Boko Haram.

Related Posts