Eurafrica Maghreb Maghreb Actualites

Émissaire de l’ONU définit dernier délai pour atteindre affaire pour la crise de la Libye

20 septembre doit être le dernier délai pour atteindre affaire pour la crise de la Libye, émissaire de l’ONU pour la Libye a déclaré jeudi soir dans la ville marocaine de Skhirat.

Parlant aux journalistes à l’ouverture d’un nouveau round de négociations entre les parties au conflit de la Libye, Bernardino Leon a déclaré: «nous sommes très bon espoir qu’ils (les parties) vont comprendre que ce délai du 20 Septembre doit être la dernière, doit être l’un qui permettra à la Libye de sortir de cette crise “.

Exprimant les préoccupations de l’ONU sur l’assassinat de civils et de l’avance de Le groupe État islamique dans le pays, il a souligné que la communauté internationale est non seulement condamne cela, mais demandant aussi aux Libyens de comprendre que «ça suffit.”

“Tous les Libyens demandent à leurs représentants, des politiciens, des indépendants, de la société civile qui sont réuniront ici à Skhirat à parvenir à un accord, de mettre l’intérêt de leur pays au-dessus de toute autre considération”, at-il dit.

Les parties libyennes sont attendus pour discuter dans ce nouveau cycle les annexes de l’accord politique égide de l’ONU et les candidats aux postes de Premier ministre du gouvernement de l’Accord national et ses deux adjoints.

L’accord politique égide de l’ONU a été paraphé en Juillet par le parlement base-Tubrok aux côtés des représentants des partis politiques, les municipalités et les groupes de la société civile, alors que le Congrès national général (GNC) n’a pas rejoint l’accord.

Related Posts