Eurafrica

Égypte : trois policiers tués dans un attentat au nord du Caire

Trois policiers ont été tués et 33 personnes ont été blessées lundi par l’explosion d’une bombe dans le nord de l’Égypte, en proie à une vague d’attentats perpétrés notamment par les jihadistes de l’État islamique (EI). Pour le moment, l’attentat n’a pas été revendiqué.

L’attaque a eu lieu près de la ville de Rosette, un petit port méditerranéen, à quelque 260 km au nord du Caire. « Une bombe a explosé au passage d’un bus civil transportant des policiers qui se rendaient à leur travail », a indiqué un haut responsable de la police lundi 24 août.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée. Mais des groupes jihadistes ont multiplié les attentats visant policiers et militaires depuis que l’armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi le 3 juillet 2013.

Les plus meurtriers sont perpétrés par les jihadistes du groupe Province du Sinaï, branche égyptienne de l’EI. Ces derniers s’en prenaient uniquement aux soldats et policiers. Mais depuis peu, ils s’attaquent également aux intérêts occidentaux en Égypte, où ils prônent l’instauration d’une province (wilayat) de l’État islamique.

Related Posts