Eurafrica

Congo-Kinshasa: Les élus de Béni alertent sur l’insécurité et les violences

imgDes députés du territoire de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo, appellent à l’aide pour protéger leur population, victimes de trop nombreuses attaques. Avec des membres du parti Rassemblement congolais pour la démocratie-Mouvement de libération (RCD-KML), ils étaient mercredi à Kinshasa pour attirer l’attention sur l’insécurité qui règne dans leur région.

Quatre cents citoyens congolais ont péri sans que l’armée ne maîtrise les assaillants. Cela dénote, ou d’une incapacité notoire ou d’une complicité coupable. Les élus du territoire de Bénin à l’Assemblée nationale et la direction du RCD/KML étaient inconsolables. Tout au long de la conférence de presse, ils ont stigmatisé l’insécurité très permanente dans le grand Nord.

« C’est anormal que 400 personnes [aient été] tuées par des hommes armés de machettes, de haches, de gourdins, d’armes à feu, sans que les services de sécurité identifient les assaillants, alors que ces massacres se commettent sous l’œil impuissant des FARDC et de la brigade d’intervention de la Monusco », a expliqué Koloso Sumaïli, le secrétaire général du RCD/KML.

Related Posts